Bonjour je m’appelle Guillaume et je suis photographe.

Après cette intro digne des photographes anonymes je vais, vite fait, me présenter pour pouvoir vite entrer dans le vif du sujet. Simple courtoisie d’entrée de jeu, ne vous inquiétez pas je ne suis pas là pour vous raconter ma vie mais bien pour discuter Photographie.

On va faire ensemble un petit tour dans le monde de la photographie argentique, pour commencer. On va prendre deux min, s’octroyer un temps de pause et on va prendre le temps de prendre des photos, on va accepter l’erreur, le grain, les sursaturations, et l’aléatoire. On va prendre de photos avec d’anciens appareils d’il n’y a pas si longtemps (Nikon F90), mais aussi avec des ancêtres (Kiev 88, Kodak hawk-eye…). On parlera mesure de lumière quand on n’a pas un boîtier qui fait tout pour nous, et qui ne fait même rien du tout. On verra même un peu d’instantané pour les plus impatients d’entre vous.

Après une dizaine d’années de pratique sérieuse de la photographie digitale, je suis retombé amoureux de l’argentique, de son authenticité, de ses défauts, de la différence majeure de production d’image ; et je vais tenter de partager ça avec vous.

Par ce qu’après des milliers de photos prises en rafale et une collectionnite aiguë de disques durs remplis de *.raw qu’on « retouchera plus tard…peut-être… » ; c’est bien de partir en vadrouille avec un boîtier trouvé à 30€ sur EBay et une pellicule 36 poses.

Allez, je suis sûr que vous êtes soit convaincus, soit curieux, vous ne seriez pas là sinon, pour ne pas passer à côté des prochains posts, qui eux, seront intéressants, si si je vous jure, Laissez-moi votre e-mail que je puisse vous tenir informés des derniers articles.

Ps : Je vais Vlogger un peu aussi, par ce qu’un support visuel de temps en temps ça aide.

Retrouvez plus de photos argentique sur http://www.lomography.fr/homes/cam_et_leon

Contact